.

.
Convivialité, esprit d'entraide, et création d'un lien social entre tous les plaisanciers qui fréquentent le port de Vannes

mercredi 19 avril 2017

C'est le barbecue de printemps !



Dans plaisance il y a plaisir ….
Sortie Barbecue de Printemps
Le samedi 29 et dimanche 30 avril 2017
Horaire des ouvertures du port de Vannes :
                                                 Matin                                                             soir
Samedi 29 avril                  8h30 à 11h30                                                     19h30
Dimanche 30 avril             9h30 et 12h30                                                     20h30


Premier barbecue de l’année !
Après une superbe remontée de la Loire un poil frisquette sauf la journée passée au ponton Belem,
vos Gentils Organisateurs sont pris de langueur !!
Voilà pourquoi ils vous proposent pour notre premier BBQ de l’année une formule un peu différente des précédentes éditions.

Sans revenir au partage « pur et dur », nous vous proposons, afin de simplifier la mise en œuvre de la fête mais aussi de favoriser l’esprit de partage et l’amitié, une formule mixte :
Ainsi l’APPV pourra prendre en compte les boissons (apéritif, vin, eau et café) ainsi que la viande et de quoi la faire cuire. En complément chacun amènera alors de quoi partager un apéritif ou une salade de son choix ou un dessert.
Voilà les amis notre proposition. Retenez vos place auprès  du G.O. en chef, c'est-à-dire Miguel et à nos fourneaux.


Le Samedi 29 avril : Sortie des bateaux à 10 H en direction de Er Gored ou d’une autre île du Golfe à l’abri du vent.


A Er Gored, nous remercions les bateaux à faible tirant d’eau, de laisser libre les corps-morts
les plus au large : ce week-end les coefficients seront de 103 et 91..
Ceux qui le souhaitent peuvent rentrer le soir au Port de Vannes.
Pour les autres, nuit au mouillage dans le golfe.
Nous aimerions qu’un des participants rédige quelques lignes sur cette sortie pour le bulletin.
BULLETIN D’INSCRIPTION à la SORTIE "BARBECUE"des 29 et 30 avril 2017
Prix de la journée : 10 euros par personnes
Pour vous inscrire,  simple coup de fil, un SMS ou un E.MAIL en précisant le nombre de personnes  à :


LEGER Miguel
mail : miguel.leger@sfr.fr .  TEL : 06 52 44 65 38.         Le règlement se fera sur place.

jeudi 30 mars 2017

Une magnifique navigation jusqu'à Nantes !



Il y a presque 10 ans, l'APPV organisait une superbe navigation avec la remontée de la Loire jusqu'à Nantes.
Chaque participant avait été véritablement enchanté par les surprenants et magnifiques paysages.

Nous vous proposons de participer à cette deuxième édition, venez nombreux !







dimanche 19 mars 2017

Port de Vannes : un contrat impossible à respecter !



Pour bénéficier d'une place à l'année au port de Vannes pour un bateau, chaque plaisancier doit signer un contrat qui l'engage à respecter un certain nombre de règles.

Avec l'article 3 : obligation de l'usager (le plaisancier), il est écrit :

"L'usager s'interdit de laver son bateau à l'eau douce"
et
"Le bateau de l'usager doit être en bon état de flottabilité et il doit être tenu constamment dans l'état de propreté et d'entretien qui convient à une unité de plaisance"

Laver son bateau avec l'eau vaseuse du port de Vannes est évidemment impossible.
Ce pourrait être risible si ce n'est qu'avec l'article 5 du même contrat il est écrit :

"La ville de Vannes se réserve le droit, en cas de non observation du présent contrat du règlement du port, de résilier à tout moment par lettre recommandée avec AR le dit contrat et d'exiger le départ immédiat du bateau"

Ce règlement a fait réagir un plaisancier très connu du port de Vannes, voici sa réaction :


"Chers plaisanciers du port de Vannes, n'avez vous pas remarqué que l'abondance de lois, règlements , interdictions et autres obligations entrainaient, dans le monde occidental en particulier, auprès des individus normaux dotés de  personnalité robuste un total rejet de ces prescriptions imbéciles. Nous sommes de plus en plus à "nous asseoir" sur ces "oukases"  en particulier chez les navigateurs épris de liberté dont beaucoup ne se dotent  plus d' équipements de sécurité imposés par le puissant lobby de la FIN (Fédération des Industries nautiques ) composée d'industriels, of course, mais également d'une kyrielle de vieux amiraux cacochymes et autres capitaines au long cours gâteux grassement récompensés pour faire payer le cochon de plaisancier qui heureusement "s'en tape" de plus en plus et est assez grand pour savoir ce qui lui convient !!!  
Dans ce cadre, sur mon contrat, il est effectivement stipulé que je ne dois pas laver mon bateau à l'eau douce....ce que je fais régulièrement depuis 17 ans !! De même pour la cale, une petite marée basse discrète passera sans doute inaperçue, tout comme un petit gratouillage de coque "où qu'on veut". Donc ne pas créer de commission, surtout pas !!! 
NO PASSARAN"

G.




jeudi 16 mars 2017

Le Télégramme du jeudi 18 mars 2017


Vannes doit confier au 1er juillet la gestion de son port au Département. Une petite révolution guidée par des considérations financières : la ville n'a plus les moyens de l'entretenir et son désenvasement devient de plus en plus urgent.

  

Lors de sa dernière réunion, début janvier, le conseil municipal a voté l'entrée de la Ville au capital de la Compagnie des ports du Morbihan et le projet de Délégation de service public (DSP). « Depuis la requalification de ses rives, le port de Vannes est devenu un site unique et exceptionnel. Désormais, l'effort doit être centré sur les investissements du port lui-même (renouvellement des équipements, rétablissement des profondeurs) et le développement de nouveaux services aux plaisanciers », défendait Nadine Ducloux, maire-adjointe au tourisme.
 

« On y pense depuis quelques années »


Le port de Vannes est géré en régie municipale depuis le 14 mars 1989 et la cession de l'équipement à la ville par l'État. Au 1e r juillet, si tout se passe comme prévu, sa gestion sera déléguée à la Compagnie des ports du Morbihan, une entreprise publique locale créée par le Département et qui gère déjà quatorze ports sur le territoire. « On y pense depuis quelques années déjà et bien avant les travaux du tunnel de Kerino », précise d'emblée Lucien Jaffré, premier adjoint au maire. Preuve s'il en est que la principale raison est bien d'ordre financier. La ville avait investi dans le port quelque 200.000 € ces dernières années, pour un budget annuel de 800.000 €. Pour siéger à la Compagnie des ports du Morbihan, elle devra s'acquitter sur trois ans d'un ticket d'entrée de 90.000 €. « Il s'agit d'acquérir des actions, qui pourront ensuite nous rapporter », précise Lucien Jaffré. Il prend en exemple la DSP du camping de Conleau. « Elle nous rapporte près de 120.000 € par an. C'est à peu prêt ce que l'on perdait quand nous gérions nous-mêmes l'équipement ».
« La ville ne peut pas affronter les gros travaux, notamment de dragage », justifiait Nadine Ducloux, fin janvier, auprès de l'association des plaisanciers du port, qui redoutent une augmentation des tarifs avec le nouveau gestionnaire. En attendant, le niveau d'eau est alarmant dans le port. À tel point que certains s'inquiètent pour l'accueil des bateaux lors de la Semaine du golfe. Et c'est notamment le manque de profondeur au fond du port qui empêche la ville de développer l'accueil à l'année d'autres navires du patrimoine. Il n'est ainsi par rare de voir le « Corbeau des mers » reposer sur la vase à marée basse.
 

Gros chantier


« Le dernier chantier de désenvasement remonte à 2003 et on avait souligné l'urgence de nouveaux travaux en 2010 », rappelle la conseillère municipale Micheline Rakotonirina, qui siégeait déjà à l'époque dans l'opposition. « Un plan d'entretien sur dix ans avait même été voté. Ce qui aurait été moins perturbant pour le milieu marin qu'un gros chantier tous les quinze ans », regrette l'élue, dont le groupe L'Alternance a voté contre la DSP. « Sans mettre en cause la compétence technique de la Compagnie des ports du Morbihan, on parle ici d'un équipement qui constitue le coeur de notre ville. Il appartient à tous les Vannetais, et on ne peut pas le laisser gérer au seul bénéfice des plaisanciers. De la même manière, on ne peut pas laisser tout le pouvoir au Département : quel sera le poids de la ville dans les décisions d'investissement ? ». Mais pour Lucien Jaffré, pas d'inquiétude à avoir sur ce dernier point : « Il s'agit d'une délégation, pas d'une cession de l'équipement. La ville aura toujours un droit de regard sur les décisions, peu importent les termes du contrat ».

© Le Télégramme du 16 mars 2017

mercredi 8 février 2017

Sortie HIVER : samedi 11 mars 2017, venez nombreux !



Sortie HIVER

Samedi 11 mars 2017 : Première sortie de l’année !
Comme tous les ans nous commençons nos retrouvailles par la sortie d’hiver.
Cette année nous irons visiter RENNES.
Le programme de cette journée est le suivant :

1)Visite guidée du centre historique de 10h30 à 12h00

2)Déjeuner dans un restaurant traditionnel du centre ville à partir de 12h15.
Menu :
Salade campagnarde (Salade, toast de chèvre, tomates, lard, gésiers œufs.)
Poisson du marché, ratatouille et écrasé de pommes de terre sauce Karigosse
Délice au chocolat noir et lacté, coulis caramel.

3)Visite guidée du Palais du Parlement de Bretagne de 14h30 à 16h00

Le rendez vous est fixé à 7h45 devant la Capitainerie du Port de Vannes pour un départ vers 8h00.
Les personnes désirant se rendre directement à Rennes ont rendez-vous à 10h15 à l’Office de Tourisme dans la Chapelle Saint Yves, rue Saint Yves à RENNES

Prix de la journée : 37 €

BULLETIN D’INSCRIPTION à la SORTIE « HIVER » du 11 mars 2017

Nom, Prénom : N° de tél:
Nom du bateau : Type :
Je participerai à la sortie : nombre de personnes :……………….*37 € =

Inscription à adresser avant le 3 mars auprès de Miguel LEGER soit par mail, SMS ou simple coup de fil.  Le règlement se fera le jour de la sortie ou vous pouvez envoyer un chèque avec le bulletin d’inscription à l’APPV 4 rue du Commerce à Vannes
mail : miguel.leger@sfr.fr   Tel : 06 52 44 65 38


Nous aimerions qu’un des participants rédige quelques lignes sur cette sortie pour le bulletin.

mercredi 1 février 2017

Skate Park. Les plaisanciers maintiennent la pression pour le conseil municipal

Le projet de skate park sur la Rabine est à l'ordre du jour du conseil municipal de vendredi. 
Hier le président de l'association des plaisanciers a rencontré le maire pour lui faire part de l'inquiétude de ses adhérents et de leur regret qu'il n'y ait pas eu de concertation sur l'implantation du site, 
type « Street Plaza » de 1.500 m² soit une trentaine de modules. 
« Il n'est pas dans notre sensibilité d'aller jusqu'au tribunal, mais nous voulons sensibiliser à l'avenir du port. Il n'est pas non plus question de dresser les plaisanciers, qui ne sont pas des gens qui ont les moyens, contre les jeunes » précise Christophe Roumagnac. 

Le maire leur a annoncé, sur les questions de sécurité, l'installation de caméras de surveillance aux abords du skate park. Sur le skate park lui-même, il a assuré que l'équipement était conçu pour « limiter au maximum les éventuelles nuisances sonores. » 
Mais de son côté, l'APPV a adressé un courrier aux 45 élus du conseil municipal. « La ville a tellement délaissé son port du point de vue des infrastructures qu'elle le transfert aujourd'hui à la Compagnie des ports du Morbihan.

Entre le skate park et le futur complexe hôtelier rive gauche, nous serons bientôt comme les papys de la Soupe aux choux : il ne restera plus qu'à nous jeter des cacahuètes ! 

Mais s'il n'y a pas de port... Vannes n'est plus Vannes » estime C. Roumagnac.

© Le Télégramme du 1er février 2017

lundi 30 janvier 2017

Port de Vannes. Les plaisanciers vent debout contre le skate park

Jean Paul Ricker vice-Président et Christophe Roumagnac Président de l'APPV

Samedi, le projet de skate park a été le sujet chaud de l'assemblée générale des plaisanciers du port de Vannes. Ils ont redit leur opposition sur son implantation sur le port. 


C'était la dernière question à l'ordre du jour. Ça a été la plus épineuse : l'implantation d'un skate park sur le port. Le maire l'avait annoncé lors de ses voeux. Un bordereau vendredi au conseil municipal fera encore avancer le projet. Nadine Ducloux, adjointe en charge du tourisme, présente à l'assemblée générale de l'APPV, a défendu la création de cet espace dédié aux jeunes en coeur de ville, comme à Bordeaux, Paris ou Saint-Nazaire. La grande majorité des adhérents de l'APPV ne l'attendent pas de cette oreille. « Nous ne sommes pas contre le skate park, mais contre son emplacement à 20 mètres des bateaux », a commencé Christophe Roumagnac, président. « Nous n'avons pas été consultés. Nous avons la certitude qu'il y aura des nuisances sonores, des problèmes de fréquentation la nuit, voire de sécurité », ont continué d'autres. « Le nombre de bateaux visiteurs a déjà tendance à baisser car le port est bruyant ! » L'association s'est dite prête à aller jusqu'à une action en justice contre le projet, comme à Perros-Guirec. Elle a reçu le soutien de l'Union des associations de navigateurs. « Les élus ont tendance à considérer les ports comme de futurs parcs d'attractions. Qu'ils soient des éléments de l'économie et du tourisme soit, mais il faut respecter leur fonction... portuaire », a résumé Patrick Claudel, président de l'Unan.

Compagnie des ports


Par ailleurs, Nadine Ducloux a confirmé que le transfert de la gestion du port de Vannes à la Compagnie des Ports du Morbihan devrait être effectif dès le 1e r juillet. Alors que les bateaux ont été récemment mesurés par les services du port (33 ont monté d'une catégorie, onze de deux), l'inquiétude est grande devant une nouvelle augmentation des tarifs. « Vous avez tout à y gagner avec de nouveaux services. La ville ne peut pas affronter les gros travaux, notamment de dragage », a voulu rassurer Nadine Ducloux. Déjà mécontents de ne pouvoir bénéficier qu'une fois par an du gril d'échouage gratuitement alors que les hélices et prises d'eau sont envahies par le ficopomatus (ver marin), les plaisanciers se disent vigilants. « À Vannes, nous ne pourrons pas avoir l'ensemble des services du Crouesty. Nous n'accepterons donc pas le même tarif ! »

Une vedette SNSM


L'association compte aujourd'hui 75 adhérents. Pour élargir ses rangs, elle a modifié ses statuts afin de s'ouvrir à tout bateau naviguant dans le golfe, permettant ainsi à ceux qui fréquentent ses sorties de s'investir dans la structure. L'assemblée a aussi été l'occasion de remettre un chèque de 550 € à la SNSM du golfe de Morbihan. Après un hommage à Charles Pilorget, président « historique » de la station récemment décédé, son successeur Pierre Johannel a dressé un bilan de l'année : 230 sorties pour 70 sauvetages concernant 56 personnes. Il a annoncé la signature pendant la Semaine du golfe 2017 du contrat de construction de la nouvelle vedette SNSM du golfe. « Elle n'aura pas l'allure d'un bateau, elle sera asymétrique. Je préfère vous prévenir... »


© Le Télégramme du 30 janvier 2017

vendredi 27 janvier 2017

mardi 3 janvier 2017

Les nouveaux horaires sont arrivés !

Nouvelle année rime avec nouveaux horaires du port !
Ils ne sont pas en retard, vous pouvez venir à la capitainerie pour les retirer sous forme papier.
Tout au long de l'année, un lien restera disponible sur notre blog.

Pour tous ceux qui sont sur liste d'attente, pensez comme chaque année à envoyer un mail à la capitainerie du port : 
Port.Plaisance@mairie-vannes.fr
Il vous faut signifier à nouveau votre volonté d'obtenir une place au port de Vannes avec vos coordonnées actuelles, à défaut vous seriez supprimés de la liste.
Après la plupart du temps, de très nombreuses années d'attente, ce serait plus que dommage !!
Même si nous voyons de nombreux catways libres au port de Vannes tout au long de l'année, en hiver comme en moyenne saison, la démarche est obligatoire pour obtenir une place avec "un contrat année".

dimanche 1 janvier 2017

Vœux du Président


Chère adhérente, cher adhérent,

J’ai le plaisir de vous adresser mes meilleurs vœux de bonheur, santé et prospérité pour la nouvelle année 2017.

Je formule des vœux identiques pour notre association en souhaitant que la dynamique dont elle a fait preuve tout au long de l’année écoulée se poursuive en 2017, s’appuyant sur le dévouement et l’énergie de l’ensemble des membres de son Conseil d’administration.

2016 a été marquée par le développement de relations constructives avec la Mairie de Vannes et la Capitainerie, et par une offre accrue de services proposés aux adhérents.
Dans notre intérêt à tous, je souhaite que cette dynamique perdure en 2017 dans l’esprit de cohérence, de convivialité et de transparence qui nous anime. Cet objectif ne sera pleinement atteint qu’avec votre participation à travers un dialogue permanent : le propre d’une association telle que la nôtre est de satisfaire aux exigences communes exprimées par ses adhérents et de répondre à leurs désirs, différents selon leur pratique de la plaisance.

C’est pourquoi votre participation à la vie de notre association, à sa gestion et à ses animations est une nécessité. Je me réjouis de vous rencontrer au cours de notre prochaine assemblée générale mais je vous encourage aussi à vous exprimer en permanence, et plus particulièrement au cours de chacun de nos rendez-vous qui jalonneront l’année.

Je vous prie de croire, chère adhérente, cher adhérent, à mes meilleurs sentiments nautiques,
Cordialement,

Votre Président
Christophe Roumagnac

samedi 10 décembre 2016

Port Haliguen investit pour redynamiser son port de plaisance.


4 ans de travaux, un nouveau bassin et plusieurs millions d'euros. Port Haliguen lance un grand programme de réaménagement du port de plaisance pour attirer touristes et plaisanciers.




Recréer un cœur de vie

Construit en plusieurs phases entre 1968 et 1975, le port de plaisance de Port Haliguen est devenu vieillissant. Les infrastructures sont séparées du reste de la ville. La Compagnie des Ports du Morbihan, gestionnaire de Port Haliguen, entend rattacher le port de plaisance à la ville en créant un nouveau bassin à flot, intégrant le vieux-port. Equipé d'un seuil basculant à 3 mètres, il permettra l'accès pour des bateaux jusqu'à 2 mètres de tirant d'eau, 6 heures par marée.

Le site et la promenade sur ses quais doit devenir le centre de l'activité touristique. De nouveaux espaces commerciaux et des restaurants, situés au bord de l'eau, dynamiseront la vie du port. Un ponton visiteur au cœur du vieux port permettra d'accueillir régates et voiliers patrimoniaux.

L'accès à Port Haliguen par la mer sera amélioré par le dragage des bassins. Deux épis supplémentaires à l'entrée du port diminueront le clapot par mer de nord-est.

S'adapter aux nouveaux standards portuaires.

Depuis la création de Port Haliguen, les standards de la plaisance ont évolué. La taille moyenne des bateaux a fortement augmenté. 120 nouvelles places seront créées pour des bateaux de 10 à 14 mètres, tailles les plus présentes sur la liste d'attente du port de plaisance.
Les bâtiments et équipements bénéficieront de rénovation pour satisfaire les attentes des plaisanciers modernes.

(information de BoatIndustry.com)